Réforme du Collège : le GB propose de supprimer l’Education Nationale

Le Groupe Bister condamne « avec la plus grande fermeté » la réforme du collège de Madame Vallaud-Belkacem, qui contribue à la décadence de l’éducation en France.

Pour cette raison, le Groupe Bister soutient sans réserve les différents mouvements d’opposition à la réforme, et participera aux grèves lorsque cela sera possible.

Le Groupe Bister appelle toutefois à aller plus loin. Constatant l’échec et la décadence sans fin de l’Education Nationale, il appelle à supprimer cette dernière, tout en laissant un service public minimaliste pour les catégories les plus populaires. Il s’étonne en effet de voir l’Etat continuer à mettre en oeuvre des politiques éducatives toujours plus coûteuses, mais qui mettent à mal le service public. C’est pourquoi il appelle le gouvernement à constater honnêtement cet échec et à ne plus prétendre avoir l’ambition de l’ « excellence pour tous ». Par leur inefficacité, les gouvernements successifs ont favorisé l’essor des établissements privés, tout en dilapidant les deniers publics.