Le GB et la JC « en contact »

Plus de quinze mois après la rupture des relations diplomatiques entre le Groupe Bister et la Julian Corporation, le PDG du Groupe Bister a reconnu qu’un « contact » avait été très récemment établi avec son homologue de la Julian Corporation.

« Pas de reprise des relations diplomatiques. »

Soucieux d’agir en toute transparence, le Groupe Bister a reconnu aujourd’hui l’existence d’un « contact » avec la Julian Corporation. « On ne peut pas parler d’un rétablissement des relations diplomatiques », prévient toutefois le Groupe Bister.

Un accord ? « Pas à n’importe quel prix. »

Pressé par les journalistes de préciser si un accord était en cours de discussion, le PDG du GB s’est voulu « extrêmement prudent ». « Au moment où je vous parle, il n’y a même pas de projet d’accord en discussion. La route est longue. Mais le Groupe Bister a toujours, depuis sa création, pratiqué une politique de la main tendue et de diplomatie fraternelle », a rappelé le PDG. « C’est pourquoi nous sommes toujours prêts à accepter les excuses de la Julian Corporation », a-t-il souligné.