« Garantir » le budget de l’Education mais « diversifier » les activités.

Dans son discours de rentrée, le PDG du Groupe Bister a surpris en détaillant le budget consacré à son pôle Education. En effet,  le rectorat d’Amiens a élargi les tâches à accomplir pour le GB… mais le GB n’a « pas les ressources » pour augmenter le budget de ces activités.

Toutefois, le Groupe Bister annonce que le budget de son Pôle Education sera « garanti », « sanctuarisé », sur les bases de l’année dernière. « Je comprends les inquiétudes de certains syndicats, mais une rationalisation efficace et juste permettra d’assurer une année scolaire dans des conditions normales ». Fin août, le Groupe Bister avait lancé l’opération #RentréeSereine pour assurer une rentrée performante.

L’évolution du Groupe Bister passe toutefois par un énorme de travail de recherche sur sa diversification. Les gesticulations du ministère et la visite de Najat Vallaud-Belkacem dans un territoire de l’Aisne en ce jour de rentrée ne suffiront pas à convaincre le GB de l’intérêt de limiter ses activités dans l’Education sur le long terme. La réforme de l’Education Morale et Civique, qui doit être appliquée à compter d’aujourd’hui illustre le phénomène, puisque même les Inspecteurs Pédagogiques Régionaux estiment qu’il est urgent… d’attendre, les programmes n’étant qu’à l’état d’ébauche.