Bister!Education : la direction reconnaît un « problème budgétaire »

Dans un bref communiqué adressé à l’AFP, la direction du Groupe Bister a reconnu jeudi matin « l’existence d’un problème budgétaire » chez Bister!Education, après la publication d’un rapport critique sur le financement de la filiale.

« Depuis le 15 octobre 2015, Bister!Education tourne avec les crédits alloués pour 2016 » a confié un responsable du dossier, avant d’ajouter qu’il suffira de « procéder à un lissage annuel début 2016 ».

Pour le PDG du Groupe Bister, « il est hors de question d’allouer des fonds supplémentaires à Bister!Education pour cette année scolaire ». « Nous ferons de notre possible pour assurer un bon déroulement de l’année scolaire jusqu’au mois de juillet. Mais à l’impossible nul n’est tenu », a-t-il averti. Une « commission exceptionnelle » sera réunie « cet hiver » pour « débattre dans un esprit de sérénité » des orientations à donner à Bister!Education. Début septembre, le Groupe Bister annonçait « procéder à un énorme travail de diversification » après avoir appelé de ses vœux en juin dernier la « suppression de l’Education Nationale. »